Les règles d’or du dessinateur

Conseils de cotation :

Eviter les cotes redondantes et les vues superflues.

Vérifier qu’il ne manque pas de cote fonctionnelle.

Eviter d’utiliser plusieurs origines dans la cotation d’un dessin et pensez à mettre la longueur totale de la pièce en évidence.

Ne pas abuser des lignes de renvoi pour la cotation d’éléments circulaires.

Prendre comme point de repère le centre d’une rainure ou d’un perçage pour le situer sur un dessin.

Autres conseils :

Simplifier les dessin.

Eviter les taraudages trop profond, après deux fois et demi le diamètre de filetage il n’y a plus aucun intérêt mécanique.

Prévoir le rayon d’outil (pour une poche par exemple).

Privilégier les états de surfaces et les ajustement uniquement sur la surface où il y en a besoin.

Privilégier les éléments normalisés (vis, clavette, goupille…).

Penser au montage et au démontage de l’ensemble mécanique.

Minimiser le nombre de vis différentes.

Eviter les ambiguïtés sur les dessins technique ainsi que les instructions verbales.

Privilégier les filets à grand pas dans de l’aluminium.

Eviter de disperser des cotes aux quatre coins du dessin.

Eviter les angles vifs (un chanfrein est plus facile à faire qu’un arrondi).

Choisir judicieusement le matériau de la pièce à usiner.

Identifier les surfaces qui doivent être usinées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s