Le vocabulaire du mécanicien

Alésage : désigne un « contenant » cylindrique ou conique. Ses cotes sont précises.

Arbre : désigne une pièce mécanique dont la forme globale possède une axe de révolution, et dont la fonction est d’assurer un mouvement de rotation.

Bossage : partie d’une pièce en saillie.

Chambrage : évidement réalisé à l’intérieur d’un alésage.

Chanfrein : petite surface obtenu par la suppression d’une arrête sur une pièce.

Clavette : pièce se logeant dans une rainure ou une mortaise assurant un assemblage entre deux pièce.

Collet : couronne en saille sur un arbre.

Collerette : couronne à l’extrémité d’une pièce cylindrique.

Décrochement : surface en retrait d’une autre.

Dégagement : évidement destiné à éviter le contact entre deux pièces ou à faciliter l’usinage.

Entaille : enlèvement d’une partie d’une pièce.

Épaulement : changement brusque de la section d’une pièce, en générale pour créer une face d’appuis.

Évidement : vide réalisé dans une pièce pour en réduire la masse ou la surface.

Fraisure : évasement conique à l’orifice d’un trou.

Goupille : pièce cylindrique se logeant dans un alésage dont la fonction est d’assurer un positionnement ou un assemblage.

Haricot : trou oblong courbe.

Lamage : logement cylindrique destiné à accueillir un élément.

Locating : pièce dont la fonction est de positionner dans l’espace une autre pièce.

Lumière : petit orifice.

Méplat : surface plane sur une pièce cylindrique.

Mortaise : évidement dans un alésage destiné à accueillir un tenon ou une clavette en vue d’un assemblage.

Nervure : partie saillante d’une pièce destinée à en augmenter la résistance mécanique.

Profilé : métal ou polymère laminé ou filé dont les barres ont une section constante.

Queue d’aronde : tenon de forme trapézoïdale pénétrant dans une rainure de même forme.

Rainure : entaille longue.

Saignée : entaille profonde.

Semelle : surface plane d’une pièce assurant un appui.

Tenon : partie d’une pièce en saillie se logeant dans une rainure ou une mortaise.

Téton : petite saillie de forme cylindrique.

Oblong : orifice plus long que large dont les extrémités sont cylindriques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s