Traitements de l’acier

On utilise les traitements pour changer les caractéristiques de l’acier. Il y a trois types de traitements, chimiques, thermiques et thermochimiques. Le plus souvent, les différents traitements sont réalisés après l’usinage des pièces.

Les traitements les plus courants en mécanique sont les suivants :

Trempe :

La trempe est un traitement thermique qui modifie la morphologie de l’acier. Le but d’une trempe est de figer la structure cristalline de l’acier chaud en le plongeant brutalement dans un milieu froid (eau, huile). On augmente ainsi la dureté de l’acier avec comme effet secondaire de le rendre moins ductile. On peut réaliser des trempes partielles pour évité un traitement inutile de certaines surfaces.

NB : Tous les aciers ne sont pas aptes à la trempe, tout dépend du taux de carbone

Cémentation :

La cémentation est un procédé thermochimique (entre 900 et 930°C) qui consiste à augmenter le taux de carbone de la surface de la pièce. On peut choisir la profondeur de cette couche entre 0.1 et 3 mm. On augmente donc la dureté superficiel (moins dur qu’une trempe).

Nitruration :

La nitruration est un procédé thermochimique (entre 520 et 580°C) qui consiste à diffuser de l’azote à l’intérieur de la pièce. À la fin du traitement, on peut observer deux couches :

  • La couche de combinaison, en surface, d’une épaisseur approximative de 20 μm
  • La couche de diffusion plus épaisse (100 à 1000 μm)

Grace à ce procédé on augmente la dureté du matériau, la couche de diffusion sera plus dur que la couche de combinaison.

Zingage et zingage bichromatage :

Le zingage est un procédé chimique par dépôt électrolytique qui consiste à recouvrir la surface de l’acier avec du zinc pour améliorer la résistance à l’oxydation et éviter la détérioration des propriétés mécaniques de l’acier.

Une pièce zinguée sera blanche alors qu’une pièce zinguée bichromatée sera jaune.

Brunissage :

Le brunissage est un procédé chimique par dépôt électrolytique qui sert à améliorer la résistance à l’oxydation (moins bonne que le zingage). Il est souvent utilisé dans un but esthétique.

Phosphatation :

La phosphatation est un procédé chimique par dépôt électrolytique qui sert à améliorer la résistance à l’oxydation (moins bonne que le zingage). Elle est souvent utilisée dans un but esthétique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s